Les Indices sur les langages

L'indice Tiobe   

tiobe index

L'indice PYPL   pypl
The RedMonk Programming Language Rankings   redmonk
Les indices LangPop   langpop

Ressources de développement

Le portail developper.com 

L'incontournable des étudiants OpenClassroom

Point d'entrée de la MSDN Library

Centre de développement Microsoft

Le portail de code codeproject

Le portail codeguru

cmsLa problématique de réaliser un site Web spécifique peut parfois paraître délicate auprès des étudiants ou des non-spécialistes surtout en terme de technique ou de temps.  Elle peut cependant facilement trouver une solution dans l’utilisation de moteur de site, sous-entendu des CMS.

Les CMS

Les CMS ou Content Management System, que l’on peut traduire par Système de gestion de contenu, représentent une famille d’applications web destinées à la conception et à la gestion de sites Web dynamiques.  On parle des fois de moteurs de site Web car ils mettent en œuvre tous les mécanismes de gestion d’un site Web dynamique. Ils se caractérisent par le fait qu’ils permettent de gérer dynamiquement du contenu Internet depuis un navigateur web. Ils disposent de fonctionnalités de publication en ligne en offrant en particulier une interface d'administration permettant à des administrateurs de créer du contenu et de l’organiser (nommée back-office, différente de la partie visible de tout le monde appelée  front-office).

Un CMS permet en effet de mettre en ligne un site complet avec la majorité des fonctionnalités attendues d’un site complet (publications d’articles, actualités, gestion des utilisateurs, mais aussi forum, galerie d’images, formulaires,  …). Si certains sont plus orientés blog ou gestion de contenu (Wordpress), ils en existent pour l’e-commerce (Magento), dans le partage d’information (Agora), la gestion de projet ou la gestion documentaire, ou encore de type généraliste mais avec de nombreux modules spécialisés (Joomla). Techniquement le fonctionnement de ces moteurs distingue  les notions de contenu et de graphisme. Le look d’un site est généralement séparé du contenu, le graphisme étant disponible sous la forme de « Template » (ensemble de fichiers gérant le graphisme). De nombreux outils comme Artisteer ou de sites comme RocketTheme permettent la conception ou le téléchargement de Templates (gratuit ou payant). Il est donc assez facile d’adapter un look spécifique à un CMS. Enfin, les capacités d’un CMS se juge aussi sur le nombre d’extensions disponibles, c'est-à-dire de modules de fonctionnalités supplémentaires correspondant à un besoin assez spécifique nécessaire à un site. Allez par exemple sur extensions.joomla.org ou extensions.joomla.fr pour apprécier le nombre de possibilités offertes par exemple pour Joomla. La majeure partie utilise le couple Php/MySQL avec ou sans Framework Php ou JS. Il existe quelques exceptions notamment sous ASP.Net (DotNetNuke, Orchard CMS), JEE (Jahia) ou Ruby.

En 2014, d’après w3techs.com, les CMS représentent plus de 35% des sites web mondiaux (parmi les 160 CMS référencés). Les autres sites étant statiques ou motorisés par des CMS propriétaires. Sans surprise, on retrouve le moteur de blog Wordpress largement en tête avec près de 60% du marché, puis Joomla  avec 9,1% et Drupal avec 5,5%. Ces trois CMS sont incontournables que ce soit par leur capacité, leur modularité et surtout le nombre grandissant d’extensions disponibles permettant d’inclure des fonctionnalités spécifiques à chaque besoin. Pour l’e-commerce on retrouve Magento et Prestashop qui sont de plus en plus populaires.

 cms wp   cms joomla    cms drupal 

Concernant les Intranets, les études de l’observatoire de l’Intranet indiquent que l’outil Microsoft Sharepoint (non open source) reste le plus utilisé (plus d’1/3 du marché), et les solutions spécifiques étant deuxième. On retrouve cependant différents CMS comme Drupal, Joomla, Typo, Spip mais tous à moins de 10%.

Donc en conclusion, avant de vous lancer sur le code d’un site, regardez du côté des CMS, il y a très souvent une solution spécifique à votre besoin de type CMS ou une variante et qui peut sans doute vous faire gagner plus de la moitié du temps de développement.

Choisir et tester un CMS

Pour se faire un avis sur un CMS, vous pouvez aller les tester sur les sites OpenSourceCMS et cms-fr.Net, mais aussi à travers les fiches de OpenSourceGuide et toutes les actualités sur cms.frCMSMatrix référence plus de 1200 CMS.

La société Smile Open Source Solutions propose un livre blanc CMS qui peut être utile pour approfondir la question (voir aussi l’article lié sur le journal du Net) . Une liste de CMS est aussi proposée par Wikipédia.